Vélo électrique : comment le réparer en cas de panne

Un vélo électrique est un moyen de déplacement aujourd’hui plus préféré par certains que l’usage d’une voiture ou d’une motocyclette. Il est plus résistant et plus rapide grâce aux diverses fonctionnalités intégrées aux nouvelles fabrications. Mais cela n’empêche pas que le vélo tombe en panne après une bonne période d’utilisation. Il va falloir donc le réparer. Pour cela, il est important de faire un diagnostic afin de déterminer l’origine de la panne.

Les pannes de la partie cycle

Les pannes sont généralement réparties en deux compartiments : la partie cycle et la partie électrique. En ce qui concerne la partie cycle, il s’agit des problèmes classiques liés à un usage hors-norme du vélo. En effet, il est fréquent de constater que la vitesse roulée ou la charge infligée au vélo soit supérieure à la puissance de son moteur. Et cette négligence peut entraîner plusieurs dommages tels que la crevaison, les rayons cassés, les roues voilées ou les freins qui deviennent défectueux.

De même vous pouvez voir la chaîne de votre vélo se casser sous l’effet d’un pédalage excessif. Que faire dans ces différents cas ? La solution fiable et la plus rassurante est de remplacer simplement ces différentes pièces défectueuses par de nouvelles pièces.

Les pannes de la partie électrique

La partie électrique est celle qui tombe régulièrement en panne. Ce compartiment est très vulnérable aux chocs et aux mouvements violents qui entraînent la déconnexion des fils et des câbles. Par contre, une immobilisation prolongée du vélo peut endommager la batterie. Dans ces différents cas, la première des choses à faire est d’analyser le réseau électrique du vélo afin de savoir les points de contact des câbles ou des fils déconnectés. Ensuite, vous replacez ces fils ou câbles qui avaient changé de position. En revanche, il est déconseillé de toucher le moteur du vélo. Il est solide et tombe rarement en panne.